Blocage du système nerveux sympathique

Le système nerveux sympathique est une partie du système nerveux autonome, ainsi appelé parce qu’il fonctionne de façon autonome, soit il n’est pas nécessaire de la conscience ou la volonté d’opérer. De cette manière, il agit quand nous dormons ou engagés dans une activité qui nécessite toute notre attention. Du point de vue pratique, le système nerveux sympathique contrôle du rythme cardiaque, pression artérielle, la transpiration et la fonction de nombreux organes (avec le système parasympathique).

 Quand il ya trop d’action du système nerveux sympathique peut provoquer des douleurs ou transpiration dans une zone du corps. Le plus souvent, le problème est la douleur chronique, en particulier après un traumatisme. Typiquement survient après des blessures par balles, après broyage et le plus souvent après une lésion nerveuse périphérique. Vous pouvez également se produire après la chirurgie, en particulier quand il nécessite une période d’inactivité prolongée.

 
Main droite avec dystrophie sympathique réflexe

Une fois la boîte déclenche un processus d’atrophie et de la douleur du membre affecté est connue comme la dystrophie sympathique réflexe, causalgie, ou SDRC. Il existe de nombreux médicaments qui peuvent être utilisés pour contrôler cette douleur, en particulier les anti-épileptiques (comme le clonazépam ou Tegretol) et des médicaments plus spécifiques tels que Lyrica. Il est également utile à la réhabilitation du membre affecté.

Lorsque la thérapie médicamenteuse et physique ne parviennent pas à contrôler la boîte, vous pouvez lever un blocage du système nerveux sympathique. C’est à couper le cercle vicieux qui provoque la douleur. Ce sera un test, l’injection intraveineuse de médicaments qui cuals bloquer temporairement l’action du système nerveux sympathique. En tant que résultat de ce test est une amélioration du flux sanguin dans le bras ou la jambe. Dans de nombreux cas cela se traduit par un relief plus ou moins durable de la douleur. En fonction du résultat (qui soulage la douleur et dans quelle mesure), vous pouvez répéter la procédure ou pour effectuer d’autres traitements (l’implantation d’un stimulateur du nerf périphérique, l’implantation d’une stimulation des cordons postérieurs de la moelle épinière, ou notamment sympathectomie). Lorsque vous obtenez une bonne réponse, peut être répétée plusieurs fois pour obtenir un bon résultat et utiliser ce test comme un traitement.

Blocage du système nerveux sympathique est principalement utilisé dans:

  • Troubles du mouvement du bras ou une jambe.

  • le syndrome douloureux régional complexe ou la dystrophie sympathique réflexe (un sur la stimulation du système nerveux involontaire, par un traumatisme petite fracture au poignet et autres)

  • Certains types de névralgies.

PROCÉDURE

Tout d’abord une aiguille est placée dans une veine à travers lequel les médicaments sont donnés. Puis bloquer temporairement le flux sanguin vers le bras ou la jambe en question par un tourniquet après avoir vidé de sang en appliquant un bandage élastique. Laisser un ballonnet gonflé pour vous garder le sang maintenant et lors de l’injection de drogues par l’aiguille intraveineuse que nous avons placé avant. Comme les médicaments sont injectés peuvent provoquer des douleurs, mélangée avec un anesthésique local injecté. La procédure dure environ une heure et demie. Une fois que les médicaments ont leur rôle, retirer le brassard et le sang reflue dans le bras ou la jambe qui a été traitée.

COMPLICATIONS

Les complications possibles de ce traitement sont à libérer la pression du brassard et se composent habituellement des fluctuations temporaires de la tension artérielle. Ces fluctuations sont généralement de courte durée, mais parfois persister pendant 1 à 2 jours. Il peut aussi être des étourdissements et des nausées.

En outre, il peut y avoir un nez bouché et les yeux rouges. Vous pouvez également remarqué un mauvais goût dans la bouche.

RÉSULTAT

Dans les deux semaines de traitement, nous pouvons évaluer le résultat, mais souvent noté l’effet positif sur la perception de douleur depuis le temps du test.

S’il vous plaît gardez un journal où vous écrivez chaque jour comment son rétablissement et l’amener à la requête. Il exige habituellement d’autres traitements complémentaires (implantation d’un stimulateur du nerf périphérique, l’implantation d’une stimulation des cordons postérieurs de la moelle épinière, ou sympathectomie).

RECOMMANDATIONS

  • Il doit être effectué pendant la grossesse.

  • Vous devez déclarer tous les médicaments que vous prenez, car certains peuvent interagir avec ceux utilisés dans cette procédure.

  • De retour chez lui après la procédure devrait être un parent ou un ami, et pas seulement. Vous ne devez pas conduire de véhicules.

Comment obtenir un rendez-vous?